Bitdefender améliore la sécurité des environnements virtualisés

Le leader technologique des produits antimalware Bitdefender a mis au point une technologie innovante d’introspection de la mémoire basée sur l’hyperviseur. Cette solution, qui a pour objectif la protection des environnements virtualisés, se destine aux fournisseurs de solutions de virtualisation et administrateurs de datacenters.

 

Une nouvelle technologie exclusive développée par Bitdefender

 

Jusqu’ici, les contraintes imposées par leurs architectures empêchaient les dispositifs de sécurité informatique de supporter les restrictions de privilèges définis par les OS. Ainsi, les solutions proposées par les éditeurs n’étaient prévues que pour le niveau ring0/root/administrateur.

 

Or, les très redoutés Advanced Persistent Threats (APT), de plus en plus fréquents, possèdent des permissions similaires. Situées au même niveau de sécurité que les activités malveillantes, les entreprises n’ont donc plus guère d’avantages ni de moyens de défense par rapport aux criminels.

 

La technologie développée par Bitdefender répond donc à un enjeu majeur en élevant les privilèges de l’hyperviseur (ring -1), c’est-à-dire à un palier inférieur dans la pile, sous le système d’exploitation invité. Le but est d’améliorer la capacité de détection des programmes malveillants déjà installés et d’ériger des défenses efficaces contre les éventuelles attaques.

 

De surcroît, si l’infrastructure IT concernée est déjà infectée, sa solution innovante permet d’activer les puissants outils de nettoyage de l’éditeur au sein d’un endpoint virtualisé en activité.

 

Grâce à cette méthode d’introspection de la mémoire au niveau de l’hyperviseur, les DSI disposent désormais d’une vision de l’ensemble des terminaux virtuels, mais sans les compromettre, épargnant par conséquent leurs contenus. Bitedefender résout la problématique de sécurité du « contexte vs. isolement » dans les environnements virtualisés.

 

Bitdefender poursuit son engagement envers Linux et l’open source

 

Déployant sa solution sous Windows et Linux, l’expert en cyber-sécurité apporte une pierre supplémentaire à l’édifice de la Fondation Linux, association à but non lucratif qui vise le renforcement de la coopération entre tous les acteurs de l’écosystème Linux.

 

Plus généralement, Bitdefender contribue activement au développement des projets open source et de leur sécurisation, au bénéficie de la communauté Internet à travers le monde. Sa mission : rechercher les brèches potentielles et les colmater proactivement.

 

Tout en démontrant les capacités de sa solution à l’occasion de divers événements professionnels, dont la conférence Citrix Synergy en Floride en mai, la Conférence Technique Annuelle USENIX 2015 en Californie ou les Assises de la Sécurité à Monaco en septembre, la firme prépare son lancement sur le marché d’ici la fin de l’année 2015.

 

 

No comments.

Leave a Reply